Votre comparatif d'assurance protection juridique ADLP ASSURANCES / GENERALI / CAISSE D'ÉPARGNE / CREDIT FONCIER / BANQUE BCP

Partagez-moi !

Particuliers

ADLP ASSURANCES

AVOCOTES - PROTECTION JURIDIQUE

L'analyse de nos experts

Les: Le contrat, comportant cinq niveaux de garanties, couvre un large spectre des domaines du droit: travaux de construction, infractions au code de la route, vie de couple. Le plafond global de prise en charge par sinistre est élevé: 50 000 € contre 27 400 € en moyenne pour les contrats du panel. L’assureur intervient quel que soit le montant des intérêts en jeu et les frais de stage de récupération de points du permis de conduire sont pris en charge.

Les: Les plafonds de prise en charge des frais pourraient être rehaussés: 2 500 € pour une expertise judiciaire, contre 4 000 € sur le marché. Les domaines relatifs au droit des personnes et de la famille sont assortis d’un délai de carence de 24 mois et leur prise en charge plafonnée à 3 800 €.

Radar graph
Retrouvez l'analyse complète
de ce contrat dans le
Guide Protection Juridique

 :
Domaines couverts
4.2 / 5
Étendue des prises en charge
2.6 / 5
Garanties annexes
0.4 / 5
Tarifs
1.5 / 5
Analyse du 04 avril 2018

Professionnels

GENERALI

PROTECTION ENTREPRISE ET DIRIGEANT - PROTECTION JURIDIQUE

L'analyse de nos experts

Les: Une offre en « Tout sauf » qui intègre une garantie « Protection Contrôle Fiscal » en cas de vérification de la comptabilité professionnelle (jusqu'à 4 000 €). La couverture des stages de récupération de points du permis de conduire et une prestation de nettoyage des données (à hauteur de 2 000 €) en cas d’atteinte à l’e-réputation sont autant d'atouts supplémentaires. Un positionnement tarifaire concurrentiel sur chacun de nos profils.

Les: L’offre est pénalisée par la présence de nombreux délais de carence : un mois sur toutes les garanties, deux mois pour la protection fiscale ou l’URSSAF. Sur le volet travaux, seules les opérations d’entretien, de réparation ou d’embellissement dont la valeur ne dépasse pas 10 000 € HT sont couverts.

Radar graph
Retrouvez l'analyse complète
de ce contrat dans le
Guide Protection Juridique

 :
Domaines couverts
3.8 / 5
Conflits individuels de travail :
Oui
Administration fiscale :
Oui
Bailleur :
Non
Travaux de construction :
Oui
Étendue des prises en charge
3.2 / 5
Garanties annexes
2.0 / 5
Tarifs
4.3 / 5
Analyse du 04 avril 2018

Particuliers

CAISSE D'ÉPARGNE / CREDIT FONCIER / BANQUE BCP

ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE

L'analyse de nos experts

Les: Un contrat en « Tout sauf » qui couvre de nombreux domaines en inclusion (bail, administration fiscale, succession, filiation...) sans délai de carence, ni plafond spécique de prise en charge. Le seuil d’intervention est peu contraignant en phase judiciaire (150 €). Un service Internet est mis à disposition des clients (accès à un espace dédié à l’information juridique, aux courriers types...) en complément de l’assistance par téléphone. L'offre bénéficie enfin d'un excellent positionnement tarifaire.

Les: Les litiges liés aux travaux de construction ainsi que ceux liés au couple (divorce, régime matrimonial) ne sont pas couverts. Le plafond global de prise en charge pourrait être rehaussé (16 600 €). La prise en charge d'un professionnel en cas de contrôle fiscal serait un atout supplémentaire.

Radar graph
Retrouvez l'analyse complète
de ce contrat dans le
Guide Protection Juridique

 :
Domaines couverts
3.9 / 5
Étendue des prises en charge
3.2 / 5
Garanties annexes
0.0 / 5
Tarifs
4.7 / 5
Analyse du 04 avril 2018